Compte Rendu de l'Assemblée Générale du mardi 7 novembre 2017

11 Novembre 2017

Merci à nos producteurs et aux membres présents qui sont venus débattre de sujets importants ! Comme chaque année, à la suite de l'AG, l'AMAP a offert un petit apéro avec nos produits locaux.

 

  1. Introduction et présentation du Conseil d'Administration (et Bureau): Noël Moreau (Trésorier), Jean-François Sauvadet, Adèle Bizieux (Secrétaire), Michel Groshans, Jean-Luc Pouchol, Suzanne Chalet, Véronique Moutarde, Thomas Augey, Patrice Courteville, Vincent Cormier (Président)
  2. En-cours: abattoir ambulant, le sujet avance bien, voir l'article mis en ligne sur le blog, du périodique "Campagnes Solidaires" n°330. Egalement Marie-Hélène présente le "Festival Alimenterre" (sujet également mis en ligne sur le blog). Livres: des livres sont achetés par l'AMAP et mis en ciculation libre… penser à les ramener. Toute proposition/idée de sujet intéressant est la bienvenue ! (centrée sur les préoccupations des AMAP: alimentation, bio, alternatif, circuits courts,…). Quelques personnes notent les prix du bio aux alentours (petite enquête), tout le monde peut participer. Fête de l'AMAP (un repas en juin précédé d'une présentation, cette année du projet Abattoir Ambulant), l'idée est reconduite pour 2018 (une aide de 5€ est versée par l'AMAP pour chaque participant). Proposition d'adhérer à BIO 63, acceptée à l'unanimité. Rappel pour les nouveaux que l'AMAP possède quelques "parts sociales" de Terres de Lien (~2000€), versées pour le financement du rachat des terres de la Ferme des Préaux à Gerzat.
  3. Statistiques: à noter une baisse des adhésions (130 adhérents cette année, 30% de renouvellement vs 2016, mais 30 ne viennent jamais, une baisse de la fréquentation de 5% par séance)
  4. Fonctionnement général: année qui a bien fonctionné en terme de distributions avec suffisamment d'AMApiens motivés tenant les permanences (toujours les mêmes d'ailleurs…), quelques rares problèmes des personnes qui viennent à l’AMAP mais oublient leur commande, tout le monde ne reçoit pas les mails du blog: 123 inscrits sur le blog, mais certains inscrits en double et d'autres ont quitté l'AMAP mais n'ont pas été supprimés du blog (à faire).
  5. Guy Michel qui a pris sa retraite est chaleureusement remercié (l'AMAP offre un bouquet de fleur pour madame et quelques bouteilles pour monsieur) puis chaudement applaudi… Jonathan fils de M. et Mme Brun prend sa suite pour les huiles et les lentilles (viendront les farines). Julien Rieuf se re-présente.
  6. Jours de fermetures: 26 décembre 2017 et 02 janvier 2018
  7. Comptes: présentation du bilan comptable par notre trésorier, des recetttes et des dépenses, puis approbation des comptes (vote) à l'unanimité.
  8. Rappel fonctionnement de l'adhésion: remplir une fiche complète et un chèque obligatoire, pas de chèque, pas de chocolat ! Vote sur le montant de l'adhésion, pas de changement 10€, mais adhésion à partir du 1e aout : 5 €; les adhésions sont calendaires dès le 1e janvier, 
  9. Changements des statuts (voir CR AG 2016): tout est prêt, sera fait si besoin, en particulier changement de président (l'association est sise au logement du président…)
  10. Invitation aux volontaires à rejoindre le Conseil d'Administration… mais absence de volontaires puis vote du CA (voir point n°1, identique) approbation à l'unanimité.
  11. Sujets divers: 
  • point important: baisse d'effectifs: différentes idées en cours pour redresser la barre, remotiver les troupes, faire une enquête, plus/mieux représenter l’AMAP, faire de la pub (flyer en distribution libre), partage avec d’autres AMAP si besoin, présentation de l’AMAP lors de fêtes ou de marchés locaux à la demande, etc.
  • Véronique Vaudable intervient pour expliquer qu'elle s'est déplacée de 70kms pour vendre 25€ de chiffre d'affaire… ce n'est pas tenable. Essayons de mieux la soutenir.
  • Nathanael intervient avec 'énergie' pour expliquer que les AMAPiens doivent consommer plus par idéal (rappelant qu'une AMAP n'est pas un marché mais se doit de soutenir ce modèle d'économie circulaire). Thomas explique également que les distributions ont baissé et sont plus faibles en proportion que les autres AMAP en ville. Un débat s'en suit pour trouver des explications. L'avis du CA est d'être pragmatique parce que nous ne pouvons pas tout contrôler en particulier l'augmentation forte de la concurrence. Egalement cette AMAP ne 'durcira' pas sa manière de fonctionner, en particulier elle ne fera pas de système d'engagement de consommer ou d'avances obligatoires de commandes prépayées (sauf volontariat bien entendu). Des adhérents expliquent que dans ce contexte de concurrence, les producteurs doivent se remettre en question et améliorer leur service e/ou leur prix, par exemple il avait été demandé de mettre en place un double système de cagettes pour éviter de se mettre à 4 pattes pour transvaser les légumes dans un panier. Vincent explique qu'il est un des rares à utiliser ce système double et que c'est bien plus pratique. Egalement il pré-paye 3 producteurs (Idriss, Thomas et Pierre) sans compter Sandrine pour les œufs. Par exemple il fait un chèque de 100, 200 ou 300€ selon le montant hebdo moyen, puis chaque semaine note sur un carnet le montant de la commande à payer jusqu'à épuisement du débit, ensuite nouveau chèque; avantages: plus rapide, plus simple, moins de distribution de chèque ou de liquide, et avance de trésorerie pour le producteur. Idriss intervient pour dire que c'est un système à développer et explique aussi que nos AMApiens ne consomment pas assez (limite rentable).
  • Sur ce sujet de la baisse de consommation, une "note explicative" ainsi que les flyers seront posés sur la table prochainement: appel à mobilisation de toutes les énergies !!