Présentation

Qui sommes nous ?

Bonjour,

Amoureux de la nature, de l’Auvergne et de la bonne nourriture, nous voulions faire quelque chose pour réunir ces idées. Créer une association sur le modèle d’une "AMAP" (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) est rapidement devenue une évidence. C’est ainsi que la première AMAP de la région de Riom s’est créée, "l’AMAP de l’Ambène", du nom du ruisseau coulant des Combrailles vers la Limagne.

Celle-ci réunit les consommateurs et les paysans producteurs pour soutenir une agriculture locale, tendant vers une démarche d’agriculture respectueuse de la nature.

L’AMAP de l’Ambène est aussi un lieu convivial, et cherche à développer la réflexion et les échanges sur les modes de production et de consommation. Enfin, l’AMAP facilite l’accès sans intermédiaire, aux produits "bios".

Les consommateurs, les consom'acteurs

Les producteurs et les consommateurs sont tous adhérents de l’association. L’association n’impose pas aux adhérents d’engagement écrit ou financier préalable, l’engagement est libre et moral ! Ce qui signifie que chacun comprend qu’on participe à l’association, non pas en simple consommateur ou en vendeur, mais surtout pour faire vivre l’association.

Les producteurs, sauf empêchement, effectuent eux mêmes les distributions, leur permettant de rencontrer et de connaître leurs ’clients’.

Le consommateur peut s’engager directement auprès de chaque producteur, par exemple avec un document écrit signé avec tel ou tel producteur, soit par la commande qu’il a prise, ou tout simplement moralement.

L’association n’est pas un marché, elle ne tire aucun bénéfice financier de ces échanges, elle souhaite uniquement aider les producteurs à vendre correctement leurs produits, bien entendu dans le respect des règlements légaux et aussi du bio. Si le consommateur et les producteurs en sont conscients et s’ils sont fidèles et respectueux de ces règles tout le long de l’année, tout fonctionnera.

Etre fidèle, par exemple, ça signifie acheter des produits de tous les producteurs ou seulement une partie qui le concerne particulièrement, mais fréquemment et régulièrement. C’est cette fidélité qui permet aux producteurs adhérents des AMAP de vivre décemment de leur production.

Egalement chacun cherche à s’impliquer avec un esprit de coopération dans le fonctionnement de l’AMAP, par exemple en participant à tour de rôle aux distributions (ouvrir la salle, remplir des documents, installer les tables, accueillir , nettoyer, ranger, etc.). Mais aussi en proposant des idées d’animation ou d’échanges avec d’autres AMAP.

La charte de l'AMAP de l'Ambène

1) L’engagement citoyen.

L’AMAP « de l’Ambène » réunit des consommateurs et des paysans producteurs dans le but de soutenir activement l’existence d’une agriculture paysanne, qui tend vers une démarche d’agriculture respectueuse de la nature, de l’environnement et de l’animal ; par exemple, le maintien de la biodiversité, la fertilité des sols, une production sans engrais ni pesticides chimiques de synthèse, une gestion économe de l’eau... Elle est un lieu de réflexion et d’échanges sur les modes de production et de consommation des produits alimentaires ; elle est aussi un espace de solidarité qui met en place des outils pour faciliter l’accès au plus grand nombre.

2) L'engagement solidaire.

Chaque adhérent consommateur respecte ses engagements pris auprès de chaque producteur. Il cherche par ailleurs à s’impliquer avec un esprit de coopération dans le fonctionnement de l’AMAP. Enfin il n’assimile pas les paysans producteurs à de simples fournisseurs. Chaque paysan producteur s’engage à approvisionner les adhérents consommateurs de l’AMAP, avec ses propres produits ou bien à titre exceptionnel, avec des produits de qualité équivalente, provenant d’autres fermes, mais en informant au préalable les adhérents. Il est tenu de les informer sur ses savoirs faire, ses pratiques et ses contraintes. Il a un rôle de communication, de pédagogie et d’animation permettant la meilleure transparence possible dans tous les échanges effectués au sein de l’AMAP. Il s’engage à ouvrir sa ferme au moins une fois par an dans le cadre d’une visite effectuée par les adhérents. Comme le consommateur, il s’engage à participer activement au fonctionnement de l’AMAP. En outre, il ne doit pas assimiler l’AMAP à un simple débouché commercial. En cas d’écarts de production entre prévisions et réalité, des solutions seront envisagées en commun accord entre les adhérents consommateurs et les producteurs. Chacun s’engage à utiliser tous les moyens nécessaires et réalisables pour honorer son engagement.

3) Prérogatives de l’AMAP.

L’AMAP « de l’Ambène » est une association basée sur un principe de fonctionnement collectif. Elle élabore ses statuts et son propre règlement intérieur. L’AMAP co-organise la distribution des produits et la communication entre consommateurs et producteurs en gardant à l’esprit ses objectifs de convivialité et de solidarité. Le principal critère limitatif du nombre de consommateurs au sein de l’AMAP est le maintien d’une qualité d’échange entre ses adhérents. Il n’y a pas de critère de sélection pour une adhésion dans l’AMAP. Cependant un objectif étant le maintien d’un approvisionnement de produits de qualité, cela peut conduire le Bureau de l’Association à limiter le nombre d’adhésions. Il décide également l’entrée d’un producteur dans l’AMAP. L’AMAP organise des réunions de bilans de saison et fixe les objectifs futurs. L’AMAP informe sur les besoins en coups de main ponctuels sur les fermes à l’initiative des paysans, organise des manifestations festives et des débats publics. Elle agit le plus possible en lien avec tous les acteurs locaux oeuvrant pour le maintien d’une agriculture paysanne, durable, écologique et pour un commerce solidaire. Elle organise des commissions thématiques spécifiques ; par exemple les prix, le foncier, la biodiversité, les techniques agronomiques, etc.

L'Assemblée Générale

La dernière Assemblée Générale a eu lieu le mardi 8 novembre 2016. Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu.